Calcul mental

Publié le par doc vetote

Chaque année on place pas mal de chatons. La plupart du temps on les revoit après  (ce qui nous fait toujours plaisir) pour les vaccins et/ou la stérilisation.

 

 

Mme Michu vient nous voir avec Fifi une ptite chatte adoptée à la clinique.

 

-" Dites Docteur, à quel age on stérlise une minette?

- A partir de 6 mois.

- Donc ma minette peut être stérilisée d'après vous?"

 

Après examen clinique et analyse de la date approximative de naissance quand on a accueilli le chaton à la clinique, je certifie à Mme Michu que sa minette a 8 mois et donc peut être opérée.

 

-" 8 mois... Mais c'est pas possible, vous avez du vous tromper. Elle ne doit pas avoir plus de 4 mois enfin!!!!"

 

Je regarde le fichier des adoptions (oui parce qu'on note tout dans l'ordi: date d'entrée, date de naissance estimée, date d'adoption et par qui) et m'aperçois qu'elle a dopté la minette au mois de juin.

 

-" Mais Mme Michu, vous vous souvenez quand vous l'avez adopté?

- Bah oui, début de l'été... Il y a 6 mois.

- Donc ce n'est pas possible qu'elle ait 4 mois alors!

- ..............................................(Mme ne semble pas convaincue).... Bon ben je vous rappellerai dans 2 mois pour prendre rdv."

 

 

Publié dans En consultation

Commenter cet article

aline 28/03/2012 14:42

Contente d'avoir de vos nouvelles ! :D
J'espère que votre zone de turbulence ne sera très rapidement plus qu'un mauvais souvenir et que vous pourrez nous revenir avec votre plume pleine de verve qui nous régale à chaque fois ;)
La vie peut être dure, cruelle parfois mais elle est si belle !!!!!!
Pleins de bisous et de courage et au (très grand) plaisir de vous relire bientôt ! :)

Bourdon Brigitte 26/03/2012 19:18

Bonjour,

J'espère que vous allez mieux. Moi aussi je m'inquiète pour vous. Bises

doc vetote 27/03/2012 14:22



Merci pour votre message. Je vais mieux et mon come back est proche, promis



Céline 22/03/2012 19:55

Coucou Doc ! j'espère que votre "zone de turbulences" est derrière vous, que vous allez bien / mieux (rayez la mention inutile) et (très égoïstement j'avoue ! mais je ne suis certainement pas la
seule !) que vous allez "nous" revenir bientôt, peut être avec une anecdote "dindesque" (les périodes de stage des 3èmes ne devraient pas tarder, non ??). C'est vrai qu'un blog demande beaucoup de
temps (étant bien placée pour le savoir, le mien survit à défaut d'être régulier), mais on adore vous lire, et vous nous manquez (égoïsme, quand tu nous tiens !) !
A bientôt, j'espère (enfin, nous, d'après les coms),
Bien à vous (et gros ronrons de mon Felix, parce que vos billets me font trop rigoler, et en bon chat à sa - presque jeune - mémère qui se respecte, il aime quand sa maitresse rigole !)

doc vetote 27/03/2012 14:21



Merci pour ce très gentil message.


Ma zone de turbulence est presque derrière moi et je me remets tout doucement de mes différents deuils.


J'ai quelques anecdotes à raconter car le problème quand on est dans cette zone de turbulence c'est qu'on ne réagit pas comme d'habitude. Habituellement j'aurais
pris beaucoup d'anecdotes avec humour et un certain recul, mais là j'en étais incapable. Heureusement pour nous, mes clients et patients eux n'étaient pas concernés par ces turbulences donc ils
sont restés égaux à eux même!!


 


Par contre pas de perles sur les stagiaires même si je pourrai en raconter des biens bonnes mais "chat échaudé craint l'eau froide" donc je ne parlerai plus de
stagiaire sur ce blog.


 


A très bientôt, mon come back est proche 



christelle 10/03/2012 09:34

il y a des moments ou la vie vous malmène beaucoup trop ....
j'espére de tout coeur que cela va s'arranger pour vous trés vite ...
vous me manquez beaucoup
bon courage
et a trés bientõt

doc vetote 27/03/2012 14:18



Merci pour ce très gentil message, mon retour est pour bientôt avec une grande nouvelle à annoncer.



sandrine 28/02/2012 11:35

je vous souhaite de resoudre tous ces soucis
amicalement
sandrine

doc vetote 27/03/2012 14:17



Merci beaucoup, après avoir passé plusieurs mois en barbotant dans cette zone de turbulence, je peux enfin me mettre un bon coup de pied au cul et repartir du bon
pied