Le véto, le nouveau médecin généraliste?

Publié le par doc vetote

J'attendais de voir ce que mes confrères dont je lis les blogs en pensait mais RAS alors je me lance.

 

Il y a quelques jours un client me demande si j'allais devenir Docteur pour humain (3 au final m'ont posé la même question). Pensant à une bonne blague, je rigole en lui répondant:

 

"- Certainement pas, quelle idée!!!

- Bah pourtant je ne trouve pas ça bête, au contraire j'aimerai que le décret passe.

- Gneuh????"

 

 

 

 

 

Bah voilà, une fois de plus je ne suis pas à la page coté info. Donc pour ceux qui comme moi serait passé à côté je vous donne un lien:

 

http://www.rtl.fr/actualites/vie-pratique/sante/article/sante-des-veterinaires-pour-remplacer-les-medecins-7740812144

 

Une charmante dame propose pour palier au manque de médecin généraliste en campagne de faire appel aux vétos. 

Je le dis de suite, je trouve cette idée totalement c****!!! Mais alors qu'est ce qu'elle me fait rire!!!!

 

(NB: je tiens à signaler que tout commentaire politique sera supprimé)

 

 

 

 

Tout d'abord les journalistes nous sortent que les médecins en rigolent mais que les vétos s'insurgent... Euh, ce serait pas plutôt l'inverse, ou alors les vétos manquent d'humour???? 

 

Ensuite vient la comparaison des études. Je pense que beaucoup de médecin crieront au scandale quand ils verront que médecine c'est bac +6 selon eux... Erreur, il me semble bien que c'est bac +9, donc 2 ans de plus que véto.

 

Et le pire c'est qu'ils arrivent à comparer ces études entre elles.... Eux certes nous sommes Docteur, mais avec des spécialités bien différentes: un véto n'est pas médecin, et un médecin n'est pas véto.

 

 

20% au final sont prêts à se faire soigner par un véto...  J'en reste sans voix, je ne pensais pas que ça dépasserait les 2%!

 

Mais néanmoins cet article n'est pas là pour un coup de gueule, au contraire je voudrais vous faire part d'un point de vue véto ce que mes amis vétos et moi en pensons mais d'un coté humoristique. Car oui, il vaut mieux en rire qu'en pleurer...

 

 

 

Tout d'abord, j'imagine la consultation de base sur un humain: déjà il passe sur la même table où Médor a vomi juste avant. Certes elle est nettoyée et désinfectée, mais quand même...

Nous Kiki il ne parle pas, alors certes des fois c'est chiant et on aimerait qu'il nous dise où il a mal et depuis quand il ne se sent pas bien, mais avoir un patient qui parle tout le temps, ça peut déstabiliser quand on n' a pas l'habitude.

Ensuite il y a la prise de commémoratif et d'anamnèse: "Vous êtes bien vacciné? Bien vermifugé (punaise, avec les mêmes habitudes on va vous déparasiter tous les 3 mois!)? Stérilisé (et oui, c'est une question habituelle qui risque fort d'être mal pris!)?"

Puis vient l'examen clinique... par habitude, ce sera sur les 4 pattes? Puis examen classique de la tête au bout de la q.... euh nan des pieds! Avec prise de température avec ,quand même, un nouveau thermomètre, bah oui, on va pas vous filer celui du chien!!!!

 

Imaginons que le patient humain vienne pour un problème de dermato: on lui fait aussi raclage, trichoscopie, lampe de wood et tout le tralala? Ca peut être marrant!

 

Et pour un enfant mordeur.... On fait les 3 visites à 3 semaines d'intervalle pour vérifier qu'il n'ait pas la rage???

 

Et pour les prises de sang, on se fait ça à la jugulaire aussi??? "Attention Monsieur, surtout ne bougez pas!!"

 

Et pour les personnes très malades, on les hospitalise avec nos autres patients à poils, à plumes et à écailles??? " Bon Monsieur, va falloir vous serrer, je ne peux pas fermer la porte sinon!!! Et puis pour le plateau repas vous préférez patée ou croquettes. Oui Monsieur ici c'est royal, y a le choix!!!"

 

En parlant de croquette, je me vois bien prescrire un régime à base croquette ultra light pour des personnes en surpoids!!!

 

Et si on a des personnes en fin de vie, que l'on sait condamnée (et qui sont d'accord de mourir), on a le droit de les euthanasier?

 

On aura le droit aussi aux abandons de Mémé à la clinique tous les étés parce qu'elle est devenue trop encombrante??? Ou pire à un bébé dans un carton ou un sac plastique devant la clinique comme ferait  certains avec les chatons???

 

On aurait le droit de faire tout ce qu'on fait sur les animaux, c'est à dire assumer un peu toutes les spécialités humaines: anesthésie, chir, radio, dentiste (hummm, le bon détartrage avec le détartreur à chien!!!), echo, etc....

 

Et sinon, comment qu'on fait pour les arrêts de travail...??? Parce que nous on ne sait pas en faire!!! Quoique, une fois j'ai un fait un arrêt de travail pour un chien de l'armée... La classe!!!!

 

 

 

Bref, j'en oublie certainement pleins d'autres mais au moins on aura bien déliré avec les copines en s'imaginant soigner les humains!!!!

 

Aux médecins qui viennent sur ce blog, n'hesitez pas à donner votre avis. Et rassurez vous, personne d'autres que vous ne pouvez exercer la médecine humaine! Et félicitations pour avoir fini vos études ^^!

 

 

 

 

Enfin bon pour résumer, je pense que cette proposition est là plus pour choquer et faire le buzz que pour être sérieuse.

Publié dans Divers

Commenter cet article

visit here 03/12/2014 12:57

The GP campaign for attaining the vets is really a very good move. I liked the way you made the issue into a simple joke. This is not a political joke and I am ahappy6 that my views will remain.

Caro 05/06/2012 12:27

excellent billet !!!!

sinon, pour palier aux urgences vitales en attendant l'arrivée des secours, il existe aussi des formations aux premiers secours (encore faudrait-il que les gens se sentent un peu + concernés et se
prennent en main au lieu de toujours compter sur les autres...). Pas besoin d'être Dr pour ça et par définition, si c'est une urgence vitale, il y a des chances pour que ça soit trop tard si on ne
fait rien en attendant l'arrivée du Dr ! Pour le reste, l'otite du samedi soir ou les boutons du dimanche matin, au pire un conseil médical au 15, faut pas exagérer...

Heloise 06/05/2012 09:21

J'ai bien ri en imaginant un humain à quatre pattes sur la table d'auscultation. (nb : en dermato, on fait aussi des grattages de peau)
Mais c'est absurde : au-delà des différences spécifiques à chaque espèce, j'imagine le montant des assurances à payer (l'erreur est prévisible, même un médecin peut se tromper, le mien a aggravé un
problème de santé -heureusement bénin, mais maintenant c'est à vie- avec un mauvais diagnostic).

les Scroumpfs 10/02/2012 20:37

ceci dit... la stérilisaton des humains est un truc très courant en Suisse. Un truc auquel je n'arrive pas à m'habituer d'ailleurs ! Une copine m'a annoncé cet après-midi qu'elle a rendez-vous dans
2 semaines pour se faire ligaturer les trompes, et un collègue homme s'est fait vasectomiser il y a 1 mois... c'est fréquent quoi... mais moi, j'm'y fait pas !

doc vetote 25/02/2012 08:57



Effectivement, c'est assez déroutant.



CévN 03/02/2012 16:52

Bonne tranche de rire !!!
Et dire que même avant ça, les gens nous demandaient parfois si on ne pouvais pas les soigner.